Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MBGC Editions - Monique Bellini

Colloque international du camping caravaning

28 Février 2016 , Rédigé par MBGC Editions Publié dans #bonus

Colloque international du camping caravaning

Le nom Avignon est d’une origine aussi lointaine qu’obscure. Lointaine, car le Rocher d’Avignon était peuplé dès les temps préhistoriques ; obscures, parce que l’on ne sait pas si ce nom est dérivé du mot Avenion ? Si ce dernier est Ligure u Celte ? S’il veut dire : Ville du Fleuve ou du Vent Violent ? Avant tout, Avignon est une ville noblement fortifiée qui résista aux nombreux assauts barbaresques. Fortifications dont nous pouvons admirer de nos jours les remparts extérieurs, les petites tours et la multitude de portes. Le Pont d’Avignon ou Pont Saint-Bénezet, popularisé par le rondo célèbre d’auteur inconnu est maintenant aux trois quarts détruit, il en reste quatre arches ainsi que la petite chapelle. Certains historiographes prétendent que cette chanson a été inspirée par une guinguette se trouvant sous une arche de la Barthelasse, autrefois île d’Argenton. On ne disait pas alors : Sur le Pont, mais sous le Pont d’Avignon.

C’est dans cette même île que le huit juin a lieu le Colloque international Camping et Caravaning, facteur de rapprochement des peuples. Pourquoi ce lieu ? Simplement parce que l’on y a édifié l’un des plus prestigieux terrains de camping d’Europe. Classé quatre étoiles, il se trouve à deux kilomètres du centre et il s’étend sur une superficie de huit hectares. D’un caractère particulièrement recherché, ce camping a le privilège d’être protégé par le Palais des Papes. Il comprend un bureau d’accueil, un magasin libre-service, un restaurant avec cafeteria et terrasse, cinq sanitaires distribuant à tout moment de l’eau chaude, deux aires de jeux, de larges voies goudronnées. Tout cela laisse six hectares et demi de pelouse sur laquelle viennent d’être plantés 2.300 arbustes. Nous attendons désormais la piscine, qui viendra augmenter le luxe et le confort de cette œuvre grandiose.

À 17 heures sonnantes, dans la grande salle de restaurant, débute le Colloque international traitant le rapprochement social et humain dans le Camping-Caravaning. Sympathique assemblée présidée par monsieur Marc Eyrolles qui après un bref discours donne la parole aux ressortissants étrangers, lesquels nous entretiennent de l’aménagement des terrains, mais surtout du respect et de la protection de la nature. Ils citent des chiffres toujours supérieurs et des emplacements toujours plus vastes.

Par la suite, nous sommes conviés à l’inauguration du bureau annexe d’Avignon et enfin, un dîner en plein air vient clore ce premier après-midi.

*

Les drapeaux représentants une dizaine de nations claquent noblement en ce matin tiède. Il est neuf heures et a lieu l’inauguration du 2° Rallye Inter Groupe Camping-Caravaning de la Vallée du Rhône. Dans quelques instants aura lieu la rencontre France-USA, et afin de sceller plus fortement l’alliance entre nos deux pays, nous partirons ensuite pour une excursion-promenade en Provence.

Ansouis

Fief des premiers Comtes souverains de Provence, le château fort d’Ansouis est connu depuis 960. En 1160, il s’intègre au patrimoine de la Maison de Sabran où il se trouve encore de nos jours. Édifié à des fins militaires, il se transforma et devint une demeure de plaisance après les Guerres de Religion.

Parmi les grandes figures qui ont illustré Ansouis, nous trouvons tout d’abord Gersende de Sabran, grand-mère des quatre reines de Provence, Marguerite, Éléonor, Sancy et Béatrix, et arrière-grand-mère de Clémence de Hongrie. Viennent ensuite Elzéar de Sabran et Delphine de Signes, couple célèbre que l’église porte sur ses autels. C’est la Duchesse de Sabran de Pontevès qui nous accueille avec sa grâce et sa délicate simplicité, et nous convie à un apéritif servi sous les grands marronniers qui ombragent la cour d’honneur. Vient ensuite un pique-nique au bord de la piscine où l’eau vert émeraude est inlassablement contemplée par les lions de pierre.

La visite du château est un instant fort agréable. Dans la chapelle, nous pouvons admirer un autel de marbre de Carrare, nous découvrons la salle de justice, la trappe des oubliettes, quant à la salle d’armes, il s’agit d’une somme de pièces de famille auxquels se sont ajoutés les trophées ramenés de leurs nombreuses conquêtes.

Le Palais des Papes.

Nous reprenons la route d’Avignon pour la réception donnée dans la salle du Consistoire du Palais des Papes.

En 1305, l’archevêque de Bordeaux, Bertrand de Got, est élu pape sous le nom de Clément V. On a déjà vu cinq Français élevés au souverain Pontificat, ainsi qu’un pape, passer le plus clair de son temps hors de Rome. Clément V prend la décision de demeurer en France et met en œuvre la construction de ce fabuleux édifice. Pendant soixante-dix ans environ, les papes séjournèrent en Provence, et les Italiens, furieux, appelèrent cet exil, La Captivité de Babylone.

Enfin, si Pétrarque, Avignonnais d’adoption disait de cette merveilleuse cité : « La plus infecte des villes, horriblement venteuse, mal bâtie, incommode, enfer des vivants, » Avignon se trouve être aujourd’hui un petit paradis, au sein duquel le Touring-Club a eu la riche idée d’y établir le plus prodigieux des campings d’Europe.

Colloque international du camping caravaning

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article