Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MBGC Editions Monique Bellini

INDISCRETIONS SUR GRÂCE KELLY.

19 Octobre 2021 , Rédigé par MBGC

 

 

L’intensité de la détestation suscitée par Grace est perceptible dans ces confidences livrées au début des années 1990 par Skip, la veuve du réalisateur Henry Hathaway : « Grace Kelly était une femme calculatrice. Elle a failli détruire le mariage de mon amie « Mal » Milland. Elle baisait tout ce qui bougeait. C’est la pire des femmes que j’aie connues. » La starlette Zsa Zsa Gabor, qui n’avait pas froid aux yeux, assure pour sa part : « Grace avait plus d’amants en un mois que je n’en avais en un an. » Exagéré ou fidèle, ce portrait de Grace Kelly en mangeuse d’hommes est abondamment diffusé dans la presse de l’époque. Un article du ­Hollywood Reporter effectue un rapprochement entre le nombre de films qu’elle a tournés et celui de ses liaisons (réelles ou supposées) avec des acteurs célèbres : cinq films, quatre amants : Gary Cooper, Clark Gable, James Stewart et William Holden… deux fois (il est son partenaire dans Une fille de la province et Les Ponts de Toko-Ri, en 1954). Le magazine Rave titre sur cette « Louve de Luxe » qui brise les cœurs et les couples. À croire que l’ombre tutélaire d’Ava plane sur la vie amoureuse de Grace. Surnommée « le plus bel animal du monde » dans le slogan publicitaire de La Comtesse aux pieds nus (1954), Gardner est réputée prendre les amants qui lui plaisent sans s’embarrasser de leurs liens conjugaux.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article