Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MBGC Editions - Monique Bellini

Extrait - Le disciple de Belzebuth

16 Juin 2017 , Rédigé par MBGC Editions Publié dans #Extraits des livres

Loys, mon doux ami,

 

Il est des calamités qui me font songer à la colère divine. Connais-tu la bonne ville Nice qui est le port principal du Royaume du Piémont, cette ville splendide, protégée par une imposante citadelle contre les agressions barbaresques qui ravagent les côtes voisines ? As-tu eu la chance de te rendre dans ces rues où fleurissent de riches demeures aux balcons façonnés, cette ville où il fait bon vivre, où le climat est harmonieux, où les fleurs croissent de toutes parts ? Figure-toi, mon doux ami, que cette cité a connu le plus effroyable des prodiges. Au crépuscule du mois d’août, trois masses lumineuses sont apparues dans le ciel, elles sont descendues à la surface de la mer procurant un bouillonnement de l’eau et il s’en dégageait une vapeur rougeâtre ainsi qu’un bruit des plus effroyables. De l’un des engins ont surgi deux personnages qui se sont maintenus pendant des heures à la surface de l’eau avec des serpents fixés à leur ceinture. Les deux créatures étranges sont remontées dans leurs machines qui sont parties vers l’Est dans un bruit infernal et en quelques secondes. Quelques jours plus tard, des courriers et postillons célestes dénonçant le malheur devaient envahir le golfe de Gênes, semant une telle frayeur que le fils du seigneur Gasparino de Loro et le frère du seigneur Anthonio Bagatello sont tombés raides morts. Les créatures sataniques à l’apparence humaine étaient couvertes d’écailles, des serpents volants leur entortillaient les bras, ils poussaient des cris épouvantables et la seigneurie fit tirer sur eux huit cents coups de canon, mais ces horribles choses ne furent point touchées et ne prirent pas plus la fuite. Peu de temps après devaient apparaître trois coches traînant chacune six figures de feu semblables à des dragons. Beaucoup de femmes sont mortes de frayeur. Connais-tu, mon doux ami, la petite Isle de Martègue, qui se trouve être un village sur la mer à quelque cinq lieues de Marseille ? Un vaisseau volant devait s’y présenter et il en sortit deux hommes surprenants ayant chacun en mains des armes et boucliers, évoluant dans les airs et semblant se livrer à un duel, de telle sorte qu’ils terrifièrent les habitants. Les guerriers se reposèrent un moment, puis ils retournèrent se battre pendant environ deux heures, avant de retrouver leur curieuse machine et disparaître dans le ciel. Des prodiges de sang se sont abattus sur la Provence, sur Nice, Gênes, et même dans les alentours de la ville d’Aix. À l’heure actuelle, les cortèges s’ébranlent dans les rues en longues processions portant le Christ en tête. Les moines n’hésitent pas à affirmer que cela est l’œuvre de Satan, ils réclament des prières, des jeûnes afin d’apaiser la colère divine. Il est vrai que tout cela est étrange, mais ces êtres n’ont fait aucun mal et je me dis que peut-être, nous ne sommes pas seuls dans cet univers inconnu et fantastique.

Extrait - Le disciple de Belzebuth

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article