Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MBGC Editions - Monique Bellini

Les corrections de Monique : Jean Giono

1 Avril 2017 , Rédigé par MBGC Editions Publié dans #bonus

Les corrections de Monique : Jean Giono

 

Lors de mon insouciante jeunesse, je relevais les erreurs que je découvrais dans les ouvrages des écrivains célèbres. Cette fâcheuse habitude avait pris forme au moment de ma rencontre avec Thyde Monnier. Cela n’était pas afin de me montrer intéressante à ses yeux, mais pour tenter de devenir une élève studieuse et attentive.

J’ai retrouvé mon cahier d’écolière dont je vous communique quelques extraits :

Concernant Jean Giono :

Il y avait dans le ciel cinq gros nuages lancés à fond de train, et c’était l’avant-garde. Ça avait encore un peu figure humaine ? mais ce qui venait derrière : la fin de tout, une confiture d’encre, sans forme ni rien, avec des tressautements de tonnerre et un grand rire d’éclair qui montrait ses dents en silence avant de bramer Je cavale en vitesse sur la pente et, tout d’un coup, j’entends la grande averse qui court après moi… Donc, comme d’un coup de rein je m’esquive sous le hangar, à bout d’air et la bouche ouverte, ça me rejoint et ça me dépasse. Ça c’était l’orage, mais l’orage tout massif, serré en bloc, épais comme un fleuve, un orage qu’on aurait dit avoir des gestes d’homme.

Je vois un peuplier de la ferme se mettre à trembler tout droit, malgré le vent, puise en pas de vis et partir en flèche dans le haut ciel. Les éclairs fusaient de la terre comme des jets d’eau… Ça descendait de la pierre, de la roche, de la terre de l’eau enragée.

 

J’avais relevé ce texte de Giono que je jugeais un peu étrange. J’avais souligné les mots, les phrases que j’estimais incohérentes, cependant, je n’avais pas osé les soumettre à Thyde. Elle avait une amitié, voire une réelle passion pour Giono et, ayant fait du zèle au sujet de madame Colette, je ne voulais en aucun cas me brouiller avec mon professeur.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article