Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MBGC Editions - Monique Bellini

Nice et son Carnaval

15 Février 2017 , Rédigé par MBGC Editions Publié dans #bonus

Au début du XVIII° siècle, Nice se transforme. 

De place de guerre, elle devient ville de saison.

Les riches hivernants commencent à y venir, attirés par la douceur de son climat.

En 1786, un groupe de nobles niçois fondent le premier théâtre, berceau de l’Opéra actuel. C’est là que se déroulèrent les premiers grands bals masqués.

En 1821, le roi de Sardaigne s’installe à Nice avec sa cour. Le Carnaval fut un prétexte pour organiser des fêtes magnifiques. Dans le corso figuraient une trentaine de voitures richement décorées. Une bataille s’engagea de voitures à voitures, à coups de fleurs et de bonbons de sucre candi. L’élan était donné.

Mais, les troubles révolutionnaires de 1848 suspendirent ces solennités par trop bruyantes, et pendant plusieurs années, les fêtes carnavalesques revinrent en force à la simplicité et aussi à la grossièreté de ses origines. Les travestis n’étaient plus que des exhibitions d’oripeaux et de linge sale, quant aux batailles, elles étaient livrées à l’aide de pois chiches, de haricots, de boulettes de plâtre et de coquilles d’œufs évidés et remplis de salpêtre.

Il faut attendre 1856 et l’arrivée de Sa Majesté Alexandra Féodorowna pour que le Carnaval retrouve son faste disparu

Nice et son Carnaval

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article