Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MBGC Editions - Monique Bellini

Carnaval : Le polichinelle.

25 Février 2017 , Rédigé par MBGC Editions Publié dans #bonus

1875 fut une année mémorable de par ses chars spectaculaires, mais surtout à cause de la mort d’André Saëtone, survenue le 31 mars à neuf heures trente, alors qu’éclatait la dernière bombe du feu d’artifice clôturant la saison. C’est pourquoi on peut appeler à juste titre le Carnaval actuel : Carnaval Saëtone.

C’est en 1877 qu’apparu dans le corso, le premier char avec musique et pantins articulés : le théâtre ambulant. Il représentait une scène recouverte d’une sorte de baldaquin, sur laquelle s’agitaient les pantins articulés. Au-dessus du baldaquin, à cinq mètres du haut était juché un énorme polichinelle qui devait servir de refuge à l’homme chargé de faire mouvoir à l’aide de ficelles, les marionnettes acteurs. Mais en roulant, le balancement de la voiture donnait des oscillations de plus d’un mètre d’amplitude, si bien qu’on avait choisi un marin pour résister au roulis. Après une heure, le malheureux demandait grâce, alors, le constructeur lui-même se fit hisser sur le perchoir : il s’avoua vaincu peu de temps plus tard, mais ses collègues refusèrent de le descendre avant la fin du corso. Il demeura accroché au polichinelle, mais imprima aux marionnettes des gesticulations désordonnées qui obtinrent un grand succès.

Carnaval :  Le polichinelle.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article