Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MBGC Editions - Monique Bellini

Extrait - Le collier d'émeraudes Tome 2

25 Août 2016 , Rédigé par MBGC Editions Publié dans #Extraits des livres

Extrait - Le collier d'émeraudes Tome 2

— Grand-père avait fait ses premières armes dans les ateliers de la maison Cartier. Qui aurait pu rêver plus prestigieux professeurs ? Les Cartier étaient les maîtres dans l’art qui conjuguait beauté, finesse, précision, c’était le résultat de l’œuvre talentueuse de trois frères. Il était donc facile pour eux de construire un empire, se partager les plus importantes capitales et devenir les fournisseurs officiels des plus grands souverains. Grand-père était jeune, mais particulièrement doué. Très vite, il arriva à monter sa propre affaire et s’il n’eut pas la chance d’obtenir des commandes d’Édouard VII d’Angleterre, il bénéficia plus tard de la clientèle de l’aristocratie anglaise qui se faisait un devoir de copier le couple royal. Alors qu’il n’était que prince de Galles, Édouard, fils de la reine Victoria, « Bertie », pour les intimes, osa balayer les mœurs austères de la cour de Saint-James en organisant des fêtes extravagantes qui allaient donner un nouvel essor à l’économie du textile et de la joaillerie. Il avait pour épouse l’une des plus belles, des plus élégantes, la très gracieuse Alexandra, jeune princesse danoise. Pour elle, Édouard devait faire des folies et acquérir les plus fabuleux joyaux. Édouard réservait à sa belle épouse des colliers de différentes sortes ornés d’améthystes, de péridot, ou simplement de brillants. Alexandra avait mis à la mode le collier de chien porté près du cou, qu’elle associait toujours à différentes parures. Le collier de chien était un complément de son port altier, mais il permettait surtout de cacher une cicatrice qui marquait sa gorge.

Un collier fait de pierres violettes, encadrées de guirlandes de brillants s’illumine a giorno. Judith se redresse légèrement. Cette pièce d’une remarquable beauté vient de sortir de l’ombre.

— Alexandra avait une préférence pour cette variété de quartz. Ce collier est identique à celui porté par la reine. Non seulement ses bijoux, mais ses toilettes étaient immédiatement imitées dans l’Europe entière... Ce joyau est une copie conforme, il a la particularité de posséder des brillants d’une qualité irréprochable, ce qui n’est pas toujours le cas. Je suis généralement appelé pour le rachat de produits de ce genre, cela n’est pas le fait du hasard, mais simplement parce que mon offre est toujours supérieure à celle de mes confrères... Aimez-vous ce collier, Judith ? Les améthystes de taille hexagonales, ces pendants sertis de brillants qui en séparent les motifs ?

Une nouvelle lumière jaillit, il découvre un collier de chien fait de perles fines et de diamants. La partie centrale, ornée d’un motif de guirlandes et de rubans se trouve légèrement incurvée pour mieux épouser l’arrondi du cou.

— J’ai l’intention de remettre à la mode ce genre de bijou, dit-il. Cela pourrait plaire étant donné que vous avez choisi une pièce semblable, pour la représentation du Chemineau.

Extrait - Le collier d'émeraudes Tome 2

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article