Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MBGC Editions - Monique Bellini

La Ferme des Quatre Reines

10 Mai 2016 , Rédigé par MBGC Editions Publié dans #bonus

Thyde Monnier m’aimait bien, mais elle donnait souvent l’impression de désirer rester la seule, l’unique. C’était bien puéril. Je n’avais nullement l’intention de marcher sur ses plates-bandes. J’étais inspirée par les gentlemen’s et les Maharadjahs et non par les Pierre Pacaud ni les bergers tout comme Nans, même s’ils étaient très mignons.

Thyde me conseillait sans cesse d’abandonner l’écriture et occuper mon temps à toute autre chose. Peut-être avait-elle raison ? Cependant, lors de la sortie de la « Ferme des Quatre Reines », Thyde devait m’offrir le livre et mettre en dédicace :

À... En lui souhaitant de réussir dans ce métier d’enragée !

C’était paradoxal.

Publier ou pas, quelle importance ? J’ai continué à écrire parce que cela me faisait plaisir, c’était le principal.

« La Ferme des Quatre Reines », ne fut pas une réussite. Thyde Monnier était un grand écrivain, un écrivain qui empilait les œuvres les unes sur les autres. C’était un écrivain sincère de la vie de tous les jours. Elle racontait avec aisance les faits et gestes de l’ouvrier, du paysan, de la marchande de poissons, de la teinturière, de la prostituée. Thyde n’était pas historienne. De plus, quatre reines, c’était beaucoup trop à la fois. Le livre est truffé d’erreurs, tout y est mélangé. Cependant, cette histoire l’a poursuivie toute sa vie durant. Le roman des filles de Raymond Bérenger, entamé durant l’année 1939, devait paraître en 1963.

à suivre...

La Ferme des Quatre Reines

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article