Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MBGC Editions - Monique Bellini

Extrait de Certains de la Diaspora

25 Décembre 2015 , Rédigé par MBGC Editions Publié dans #Extraits des livres

Extrait de Certains de la Diaspora

Verdilhan suite et fin

André Verdilhan était le gros homme sympathique, toujours assis devant son chevalet, toujours très mal rasé. C’était un calvaire lorsqu’il me collait ses redoutables bises. Sa barbe en cactus me griffait cruellement les joues.

En compagnie de Marie-Do, je devais aller voir la gentille veuve en espérant acquérir quelques toiles afin d’en décorer ma future maison. Malheureusement, les toiles étaient toutes parties. Il ne restait plus qu’un remarquable cimetière, un portrait d’Égyptien et la fameuse chaise.

Madame Verdilhan désigna le chef-d’œuvre avec une petite moue. Il s’agissait d’un tableau dont les dimensions étaient impressionnantes. Une chaise portant un vase de glaïeuls et de roses. Il fallait avoir du génie pour tenter pareille aventure. Le tableau me plaisait, de plus, je n’avais guère le choix. Il devint ma propriété. Je devais apprendre quelques années plus tard, qu’André Verdilhan avait voulu copier Van Gogh. Le peintre à l’oreille coupée avait exécuté la chaise de Gauguin, surmontée d’un petit bougeoir. J’étais arrivée trop tard pour rafler un Matthieu. Matthieu, André, quelle importance ! Les deux frères avaient le même don, le même coup de pinceau, ils utilisaient les mêmes couleurs. Matthieu, André, André, Matthieu… c’était toujours un Verdilhan, le prénom était accessoire.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article