Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MBGC Editions - Monique Bellini

Un bijou d’Expo

3 Mars 2015 , Rédigé par MBGC Editions Publié dans #bonus

C’est le déluge sur Marseille, et pourtant, comment résister à cette invite ? Les Bijoux s’exposent. Joyaux et Pierres précieuses. Miam… Miam… Je cours, je vole, je rêve… Je rêve du style édouardien, des « nœuds noueux », des guirlandes, des colliers de chien de la Reine Alexandra.

Je rêve des fameuses et fabuleuses poissardes qui ornaient les oreilles de poissonnières des Halles et qui atteignaient d’hallucinants volumes, car ces fières créatures évaluaient leur fortune à la grandeur de leurs pendants.

Je suis pourtant un peu inquiète ! Vais-je être confrontée aux modèles outre-Atlantique ? Beuh… Je n’apprécie guère l’association or émail, le mélange platine-turquoise, le « mâtinée soirée ».

Par contre j’espère découvrir des opales, cela me comble d’aise et certes de bonheur, tout en sachant que la plus belle est à moi ! C’est celle de Viracochâ !

Trêve de plaisanterie. J’arrive trempée à la Maison de l’Artisanat.

Bise à ma sœur de nom. Venturini, bien sûr, puis nous faisons elle et moi, un petit tour d’horizon.

Tout est différent de ce que j’attendais, mais ô combien extraordinaire ! C’est une bouffée de joie. Que dis-je une marée de bonheur.

Trois cents bijoux sont exposés. Saphir tendresse, doré plaisir. C’est moderne, et pourtant, j’en demeure pantoise, médusée !

J’admire l’Émeraude, pierre de la Tsarine, bien que je lui préfère le Péridot, je contemple les citrines que je porte en période d’automne, j’évite le diamant qui me glace les os, je découvre — honte à moi — la Morganite qui me charme de ses teintes rosées.

Ce soir-là, même les perles que je déteste trouvent grâce à mes yeux… Merci, Jacques Rocca-Serra, pour la remarquable initiative de cette exposition somptueuse, étonnante, follement colorée. Elle nous laisse sans voix et elle a le privilège de nous faire oublier la tristesse du temps, celle de la vie et des jours qui s’écoulent.

Joyau dernier cri, à mon sens le plus précieux : Hélène Médigue, qui se trouve être la marraine de cette exposition.

La ravissante comédienne n’en est pas moins une jeune femme exquise, qui par sa grâce et sa simplicité a su conquérir le cœur de tous.

Un bijou d’Expo

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article